estratègia reproductiva 'capital' i 'income' 

Ciències de la vida i la salut

Quan es parla d’estratègies reproductives basades en income breeding o capital breeding es fa referència a la manera en què s’obté l’aliment per a les cries. Una possibilitat és emmagatzemar reserves energètiques i alimentar les cries amb aquestes reserves sense necessitat d’anar a cercar cap altre tipus d’aliment. Un altra possibilitat és l’aprovisionament d’aliment de manera constant.

Els termes anglesos income i capital estan presos, evidentment, de la terminologia econòmica. Abans de buscar un equivalent català per a designar aquests conceptes, cal plantejar-se si es vol mantenir el paral·lelisme amb la terminologia econòmica o si es prefereix prescindir-ne. No hi ha gaires exemples d’adaptació d’aquests termes anglesos, ja que normalment es troben utilitzats com a manlleus en altres llengües. Hi ha, però, algun intent de traducció cap al francès:

Proposta 1:

Cependant, il est notable de souligner les différences de stratégies maternelles (Figure .1.) existant entre les trois familles constituant cet ordre des Pinnipèdes (Trillmich 1996): 

- Les phoques se caractérisent par une «stratégie de jeûne» (capital breeding, Stearns 1992): les femelles gestantes viennent mettre bas au sein de la colonie, puis allaitent leur petit pendant une période relativement courte (de 4 jours à 4 mois) mais de manière continue. Ainsi selon les espèces, les mères ne s’alimentent absolument pas ou très peu durant toute la période de soins prodigués au jeune, utilisant leurs réserves corporelles préalablement emmagasinées pour subvenir à leur propre maintenance ainsi qu’à la lactation de leur petit par l’intermédiaire d’un lait très riche
énergétiquement (Oftedal et al. 1987).
- Les otaries utilisent une «stratégie d’approvisionnement» (income breeding, Stearns 1992): les femelles gestantes viennent mettre bas au sein de la colonie, puis allaitent leur petit pendant une période relativement longue (de 4 mois à 3 ans) mais de manière discontinue. Après une courte période périnatale pendant laquelle les mères ne s’alimentent pas, celles-ci alternent ensuite voyages alimentaires en mer et courtes visites à terre pour allaiter leur petit par l’intermédiaire d’un lait énergétiquement riche, mais moins gras que celui des Phocidés (Oftedal et al. 1987).
- Les morses présentent une «stratégie aquatique» (capital-income breeding, Stearns 1992): les femelles gestantes viennent mettre bas sur la banquise, puis allaitent leur petit pendant une longue période (2 à 3 ans), même si celui-ci peut s’alimenter seul dès l’âge de 6 mois. Après une courte période périnatale pendant laquelle les mères ne s’alimentent pas, celles-ci partent chasser en mer en compagnie de leur petit qu’elles peuvent donc allaiter dans toute situation, c’est-à-dire en mer, à terre ou sur la banquise (Miller & Boness 1983).

En aquest text, per exemple, es fan unes propostes denominativament molt allunyades de l’original anglès (estratègia del dejuni i estratègia de l’aprovisionament). Normalment es prefereixen solucions més properes a la forma original si això és possible. En aquest cas és possible usar el mateix recurs de l’anglès i prendre els termes econòmics catalans corresponents als anglesos capital i income, amb la qual cosa obtenim l’estratègia del capital o estratègia capitalista i l’estratègia de l’ingrés o dels ingressos.

Context

estratègia reproductiva ’capital’ i ’income’ del capital i de l’ingrés

Universitat de Barcelona. Serveis Lingüístics
XHTML i CSS